↙ BARRE de NAVIGATION (tête & pied de page) ↘
OU UTILISEZ LE BANDEAU DEFILANT POUR NAVIGUER...
 . . .Hello Russian and American visitors. . .   I especially thank the Russian and American visitors who come to this site, I hope they find what they are looking for? And I invite them to introduce Blogmontagne to their friends by sharing them ... Thank you in advance. . . . . . Привет, российские и американские посетители. , , Я особенно благодарю российских и американских посетителей, которые пришли на этот сайт, надеюсь, они находят то, что ищут? И я предлагаю им представить Blogmontagne своим друзьям, поделившись им ... Спасибо заранее . . . . . . .  . . . . . . . . .
 * Sommaire *
Pour mieux comprendre ce blog...
Je ne suis pas l’instigateur de ce périple, donc pas de détails des préparatifs, c’est Jo un copain lyonnais, beau-frère de mon copain Maurice qui l’a organisé avec un de ses potes du Pleynet. Ce tour du pays d'Allevard est prévu en 6 étapes, les 3 premières de refuge en refuge et les 3 autres jours se passeront en altitude en autonomie complète à 2200 m d’altitude autour des 7 laux pour accéder au glacier de l’Amiante et au Rocher Blanc  2928 m Selon la météo et les envies du moment… Mais surtout aussi, de l’état de fraîcheur des troupes après 2 jours sous la tente !!! Un petit tour sur le glacier du Rocher Blanc ou le Rocher Badon. Il n’en fut pas ainsi, vous le verrez plus loin. Vous devriez trouver ci-dessous, toutes les informations nécessaires à cette rando avant de me demander des informations complémentaires...

Périple organisé par Jo et un organisme local 7 étapes dans le massif de Belledonne/Nord



  • Dimanche 26 juillet :
Nous avons rejoint Jo au Pleynet où il nous attendait, puis 40 mn de voiture nous emmenèrent à l’auberge des Bruyères à Beauvoir chez Nadine et Hervé CASSAR célèbres pour leurs produits et cuisine biologiques. On a mangé comme des rois mais surtout comme des goinfres tellement c’était bon et bien cuisiné. Puis au lit… Jeano qui étrennait le plumar se retrouve le derrière par terre, les lattes du sommier s’étaient fait la « jaquette » ça commençait bien!